Évelyne GIELEN (colauréate du Trophée de “La Tapineuse de l’Immobilier” 2017) trépignant sur son carré de trottoir...

#TAPINIMMO

  Article actualisé le 17 juin 2019

  Temps de lecture estimé : 4 min

‣ Illustration supra.: Évelyne GIELEN (colauréate du Trophée de “La Tapineuse de l’Immobilier” 2017) trépignant sur son mètre carré de trottoir — à noter, la communication non verbale/gestuelle obscène annonciatrice des coups tordus que cette spécialiste en “analyse des comportements” réserve à sa clientèle

D

ans le droit fil des indissociables et poétiques #balancetonporc et #balancetapute qui font aujourd’hui fureur sur les réseaux sociaux, le #Tapinimmo vous offre la jubilation de clouer les agents immobiliers indélicats au pilori de leurs propres turpitudes.

Ne vous privez donc pas d’en faire bon usage.!

N.B..: Afin de vous prémunir — sauf à disposer d’un faisceau de preuves irréfragables — d’éventuelles poursuites en diffamation, songez toutefois à préserver le relatif anonymat de ces mauvais drôles jusqu’à ce qu’ils succombent d’eux-mêmes en justice (cf. Enquête nationale 2015-2016).

Gravats “de Prestige”…

ARTICLES SIMILAIRES.:

Notaires : rendez l’argent !

Cuvée 2017 : Sandrine DEVILLARD & Évelyne GIELEN

Cuvée 2016 : Élisabeth JULLIARD (épouse FAUVET)

Cuvée 2018 : Anne CHASSAIGNE (veuve GRENIER de la SAUZAY)

Agents immobiliers : les Français en ont une image désastreuse

Cuvée 2018 : Anne CHASSAIGNE (veuve GRENIER de la SAUZAY)

Agents immobiliers : les Français en ont une image désastreuse

INFORMATIONS PERTINENTES PARTAGÉES = FAMILLE & AMIS PROTÉGÉS