«.La loi HOGUET.? On s’en fout comme de l’an quarante.!.»

(Devise d’un agent immobilier bordelais, soucieux de son anonymat)


«.Une vente de signée, et hop, un “Porsche Cayenne”.!.LOL.»

(Devise d’un agent immobilier parisien, soucieux de son anonymat)


«.Le pognon… ça va, ça vient.; surtout celui des pigeons qui s’aventurent dans mon agence.!.»

(Devise d’un agent immobilier niçois, soucieux de son anonymat)




«.La loi HOGUET.? On s’en fout comme de l’an quarante.!.»

(Devise d’un agent immobilier bordelais, soucieux de son anonymat)


«.Une vente de signée, et hop, un “Porsche Cayenne”.!.LOL.»

(Devise d’un agent immobilier parisien, soucieux de son anonymat)


«.Le pognon… ça va, ça vient.; surtout celui des pigeons qui s’aventurent dans mon agence.!.»

(Devise d’un agent immobilier niçois, soucieux de son anonymat)


«.La loi HOGUET.? On s’en fout comme de l’an quarante.!.»

(Devise d’un agent immobilier bordelais, soucieux de son anonymat)


«.Une vente de signée, et hop, un “Porsche Cayenne”.!.LOL.»

(Devise d’un agent immobilier parisien, soucieux de son anonymat)


«.Le pognon… ça va, ça vient.; surtout celui des pigeons qui s’aventurent dans mon agence.!.»

(Devise d’un agent immobilier niçois, soucieux de son anonymat)

Image
Image
Image
Image

PRÉAMBULE

L

oin de nous la tentation vengeresse d’affliger une corporation de parasites notoires désormais à la ramasse — comme en témoigne le nombre d’officines ayant déposé le bilan et défrayé la chronique judiciaire(1)(2)(3)(4)(5) au cours des dernières années —, car gangrenée de mystificateurs et d’aigrefins vocationnels s’arrogeant le privilège arbitraire de rafler des dizaines, voire des centaines de milliers d’euros sur chaque transaction immobilière, accoutumés qu’ils sont à rouler carrosse et festoyer grassement aux dépens de leurs crédules victimes.

Par contre, ayant trop souvent enduré cette clique infâme, dont la flétrissure publique n’a d’égal que l’ego hypertrophié, il est légitime que nous partagions ici le fruit de notre expérience.; ne serait-ce que pour épargner de cruelles déconvenues au plus grand nombre.

À cet égard, nous saluons tout particulièrement la vaillance et l’intégrité des lanceurs d’alerte (clercs de notaires, ex-agents immobiliers, négociateurs ou collaborateurs d’agence écœurés des pratiques jonchant leur quotidien) dont les révélations concordantes et documentées soutiennent activement notre démarche.

FACTIO LEX TALIONIS
Collectif éditorial et webmestre

Image

SÉLECTION D’ARTICLES

À propos des conditions d’accès à la “profession” d’agent immobilier

🔑 Cibles prioritaires (réservé aux membres Premium)

Cuvée 2017 : Sandrine DEVILLARD & Évelyne GIELEN

Avis aux bonimenteurs exaltant la “rentabilité” du dispositif PINEL

Le Morviau impromptu : GARAULT/LAFORÊT

Le Morviau impromptu : FAVORY/PRAYSSAC

Notaire : le spolié imaginaire

Prison ferme pour “Maître” Pierre JAEGER

Propriétaires : bientôt tous piégés ?

Empoignade de gueuses pour un lopin de trottoir

Astuces enrichissantes

Le Morviau impromptu : COLDWELL-BANKER

Hors Concours : Affaire BADACHE/APOLLONIA

Ces syndics qui facturent illégalement un “pré-état daté”

La Confrérie des détrousseurs ou l’art indigne de berner les étourneaux

Empoignade de gueuses pour un lopin de trottoir

Astuces enrichissantes

Le Morviau impromptu : COLDWELL-BANKER

Hors Concours : Affaire BADACHE/APOLLONIA

Ces syndics qui facturent illégalement un “pré-état daté”

La Confrérie des détrousseurs ou l’art indigne de berner les étourneaux

SÉLECTION D’ARTICLES

À propos des conditions d’accès à la “profession” d’agent immobilier

🔑 Cibles prioritaires (réservé aux membres Premium)

Cuvée 2017 : Sandrine DEVILLARD & Évelyne GIELEN

Avis aux bonimenteurs exaltant la “rentabilité” du dispositif PINEL

Le Morviau impromptu : GARAULT/LAFORÊT

Le Morviau impromptu : FAVORY/PRAYSSAC

Notaire : le spolié imaginaire

Prison ferme pour “Maître” Pierre JAEGER

Propriétaires : bientôt tous piégés ?

Empoignade de gueuses pour un lopin de trottoir

Astuces enrichissantes

Le Morviau impromptu : COLDWELL-BANKER

Hors Concours : Affaire BADACHE/APOLLONIA

Ces syndics qui facturent illégalement un “pré-état daté”

La Confrérie des détrousseurs ou l’art indigne de berner les étourneaux

Empoignade de gueuses pour un lopin de trottoir

Astuces enrichissantes

Le Morviau impromptu : COLDWELL-BANKER

Hors Concours : Affaire BADACHE/APOLLONIA

Ces syndics qui facturent illégalement un “pré-état daté”

La Confrérie des détrousseurs ou l’art indigne de berner les étourneaux

Image
Image
Image
Image

LE PILORI DES CHARLATANS

A

ntichambre de la Salle des Trophées où agonisent les pires rebuts de la “profession”, le Pilori des Charlatans est un lieu de pénitence voué à l’émoussement des seconds couteaux…

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

QUELQUES PROVERBES RUSSES À MÉDITER

«.Ce n’est pas acheter qui instruit, mais vendre..»


«.Expliquer à un imbécile, c’est comme soigner un mort..»


«.Le vautour a embrassé la poule jusqu’à son dernier soupir..»


«.Qui veut se ruiner en peu de temps invite un ivrogne dans sa cave..»


«.Celui qui offre son dos ne doit pas se plaindre des coups qu'il endure..»


QUELQUES PROVERBES RUSSES À MÉDITER

«.Ce n’est pas acheter qui instruit, mais vendre..»


«.Expliquer à un imbécile, c’est comme soigner un mort..»


«.Le vautour a embrassé la poule jusqu’à son dernier soupir..»


«.Qui veut se ruiner en peu de temps invite un ivrogne dans sa cave..»


«.Celui qui offre son dos ne doit pas se plaindre des coups qu'il endure..»


QUELQUES PROVERBES RUSSES À MÉDITER

«.Ce n’est pas acheter qui instruit, mais vendre..»


«.Expliquer à un imbécile, c’est comme soigner un mort..»


«.Le vautour a embrassé la poule jusqu’à son dernier soupir..»


«.Qui veut se ruiner en peu de temps invite un ivrogne dans sa cave..»


«.Celui qui offre son dos ne doit pas se plaindre des coups qu'il endure..»


Image
Image
Image
Image

SALLE DES TROPHÉES

Lorsque les marchands de “prestigieuses” bicoques
se voient décerner de non moins prestigieux étrons…

D

écouvrez les lauréates du Trophée de “La Tapineuse de l’Immobilier” qui, chaque année, sanctionne désormais les pires rebuts de la “profession”.!

previous arrowprevious arrow
next arrownext arrow
Shadow
Slider

Image